Gravel en Malepère

Gravel en Malepère

Je connais Bertrand depuis plus de 20 ans, sans jamais l'avoir rencontré, mais au travers des histoires "d'anciens combattants pour de faux" qui m'ont été rapportées par son pote de régiment, Bertrand lui aussi ( meilleur ami de moi ).

De la branlée qu'il a mise au sergent lors du cross du régiment à ses exploits au long court perché sur son vélo : j'en ai retenu que le gars était endurant, résistant, dur au mal...

Ce que je savais moins c'est qu'il était généreux, mais pour cela aurait-il fallu le rencontrer plus tôt !

Généreux dans le partage de sa passion du vélo, des beaux paysages, des défis physiques, des combats psychologiques, des discussions endiablées autour d'une bonne bière... bref un gars à connaître.

Nous voilà donc partis d'ille à 5h30 du matin pour ne pas rater le petit déjeuné offert de cette rando gravel gratuite à la découverte des environs de Cailhau.

Quand tu mets offert et gratuit dans la même phrases, tu peux en déduire que c'est toi le client ou simplement repenser au mot partage,

le leidmotiv de l'association RideBike11, comme quoi les Gabatx sont pas si cons que ça ( parole de Catalan ).

1539176493.paysages.jpg

 Ce qui est bien avec le gravel c'est que ça n'est pas sectaire : VTT semi rigide, randonneuse, tout-suspendu en carbone, gravel carbone, titane, tubeless, garde-boue ou autre porte bagage... on prend tout on fera le tri après !

Nous voilà donc partis pour 50km et 964m+ dans ce massif aux airs de Toscane à travers des petites routes et chemins à l'occasion de la journée nationale des Voies Vertes 2018.

Véritable balcon sur la chaîne des Pyrénées , de nombreux points de vues ornent ce beau parcours qui sert, ne l'oublions pas, de soutien à l'aménagement de la Voie Verte "Du Canal du Midi à Montsègur" donc l'itinéraire emprunte une partie.

Quand on se déplace en groupe sur un circuit non balisé, on peut utiliser le GPS et partir tête baissée dans la pampa. Mais on peut aussi se laisser guider par le local de l'étape, Bertrand et son accent à faire pâlir une grenouille catalane.

Toutes les poses sont prétexte à discuter gravel... ou plus généralement vélo, mais aussi du boulot de chacun : vélotaf ?

1539179012.discussion.jpg

C'est l'occasion de revoir de vieilles têtes... Guy, ne le prends pas mal, mais je signe de suite pour rouler comme toi à 70 ans.

Le sanglier de la montagne noire à d'ailleurs des centaines de kilomètres gravel à nous faire découvrir au départ de Revel : on aura bientôt de ses nouvelles.

On a bien sur refait le monde du vélo ensemble : triathlon, duathlon, vtt en fluo, nos amis communs, tout y est passé.

1539179284.dscn0336.jpg

Le coin est vallonné, le peloton peut s'étirer... on en a bien perdu quelques uns, mais le menu était copieux.

Presque autant que le repas d'après trip chez A'KOTEE. Faut dire que j'avais déjà un peu abusé du pouding de la maman de Bertrand.

1539181674.p1730500.jpg

Bertrand, était à peine chaud. Son objectif à lui c'est la TCR en 2020 avec pour passage obligé ( on est jamais mieux servi que par soi même ) la RideBike2000.

Je vous invite aussi à regarder le calendrier complet des aventures de RideBike11 , il y en a pour tout le monde... du long, du très très long, du plus court, du goudronné, du caillouteux : il y a même une trace qui va fleurter avec l'atelier Caminade.

D'ailleurs quand Bertrand est venu nous rendre visite, il est venu en vélo : allé et retour, pour m’amener du pouding de sa maman et partager sur notre passion commune.

Merci Bertrand(s)

Texte - Brice EPAILLY

Photos - Bertrand ALBERT

gravel allroad ridebike11

Parution : 10/10/2018

Fil RSS