Bikepacking au Canigou en vélo gravel

Bikepacking au Canigou en vélo gravel

Après avoir gouté à la longue distance sur route (BTR Vézelay Barcelone), aux défis d'un jour en vélo gravel (Pirinexus 360, Gravel de Fer), l'appel de l'aventure en autonomie me démangeait depuis déjà quelques temps les pédales.
Aussi fin Juillet, avec Brice et notre ami Laurent (aka le bucheron ariégeois), nous avons décidé de partir pour un trip d'une semaine en vélo gravel dans les Pyrénées avec nuité en bivouac afin d'être complétement libre, pouvoir s"adapter à la nature et se laisser porter par l'esprit gravel !

Mais le bikepacking ne s'improvise pas et demande un minium de préparation si vous voulez remettre du braquet tous les jours et ne pas terminer en mode zombie.
Si vous êtes prêts à ne pas vous laver et porter la même tenue (et cuissard) pendant plusieurs jours alors vous avez déjà fait un grand pas ; reste la question de la nuit. Exit pour moi les bivy et autres sacs en plastique géants et vive la tente, assurance de bien dormir.

Avec Brice nous avons donc choisi une tente 1 place Camp Minima à 1kg, un matelas Nemo Tensor à 350gr et un duvet Sea to Summit Spark I à 348gr.
Tout doit tenir dans le sac étanche 9L accroché au guidon par une fixation Caminade (encore en mode prototype).
Le reste du chargement va tenir dans le sac de cadre Caminade (dispo pour ceux qui veulent) et un sac de selle (encore à définir en terme de modèle, on teste, on teste).

velo gravel bikepacking

Pour s'assurer que tout ce chargement joue son rôle et reste accroché au vélo, je me suis préparé une petite virée au Canigou avec nuit à 2000m, routes, pistes roulantes et pistes défoncées.

La longue montée par la piste du Llech va me confirmer qu'avec un vélo chargé à plus de 15kg je vais devoir mettre un plateau de 38 pour me sortir des fortes pentes caillouteuses.

velo gravel bikepacking

La nuit arrivant je me décide à installer mon bivouac un peu sous les Cortalets à 2 000m.
La pluie a cessée mais le vent s'est levé. L'installation de la tente se fait très facilement et le petit auvent qu'elle offre permet de garder ses chaussures et autres sacs au sec. L'intérieur est spacieux et le double toit protège parfaitement du vent. Choix validé.
Je m'endorme face à la plaine.

tente bikepacking

Le soleil levant me tire du sommeil. Le matelas Nemo est validé ainsi que le duvet dans lequel j'ai dormi sans avoir froid en simple sous vêtements.
Me voici rassuré sur le matériel.

La descente s'effectue par le chemin forestier de Balatg qui est un vrai chantier, idéal pour valider les fixations de tous les sacs. c'est la que je m'aperçoit qu'avec ma petite douille de cadre je suis limite pour que le sac de devant ne touche le pneu quand ça tabasse. C'est un point à vérifier, sac étanche de 9L et 17cm de diamètre max.
velo gravel bikepacking

La nature m'offre les spectacles du petit matin et le panorama est grandiose.
velo gravel bikepacking

velo gravel bikepacking

A suivre.

Texte et photos : Sylvain, cofondateur de Caminade

#caminadeallroad #titane #gravel #allroad #gravelbike #titanium #sram #mavicallroad #bikepacking #canigou

Parution : 08/07/2018

Fil RSS