Jean-Claude, son gravel, ses aventures

velo gravel acier

Depuis le mois d'Aout, Jean-Claude écume les routes et chemins de Alpes du Sud avec son Gravel acier. Il nous a gentiment écrit il y a quelques jours pour partager avec nous ses impressions.

" Premier test d'un gravel Niner en novembre 2017 grâce à Nico du magasin Tracks à Gap (un grand merci à lui !).

Pas mal de cogitations puis signature d'un bon de commande chez Caminade malgré la somme conséquente pour mon budget.

Ce ne sera qu'un "entrée de gamme" mais du sur-mesure français !

De longs mois d'attente et réception fin août.

Première sortie en nocturne le soir même (il y a des choses qui ne peuvent pas attendre).

Un mix 50/50 entre route bitumée et piste forestière.

Tout seul au milieu de la nuit, un grand sentiment de plénitude avec ce nouveau complice de gravel.

Dans les descentes sur chemin j'ai des images de John Tomac au guidon (de route) de son vtt et je reviens 30 ans en arrière où je découvrais les chemins au guidon de mon premier vtt.

Le lendemain matin je me lève 1h avant l'heure habituelle pour aller travailler en vélo. 5km de montée sur  route pour rejoindre un canal pour 12km de chemin roulant le long du canal Gap (Brice connait, cf https://caminade.eu/plus.fort.qu.hannibal-83-977.php). Arrivée au travail avec un grand sourire et le sentiment que la journée ne sera pas perdue.

Le soir re-belote en mélangeant routes, chemins et sentiers et retour à la maison à 20h, rincé mais heureux.

Le WE suivant nous amène au col d'Aulan, pas loin du Ventoux. Montée par Sault sans soucis, ça roule presque comme mon route. Arrivée au sommet puis descente côté Malaucène sur quelques kilomètres puis passage en mode gravel grâce à un article que j'avais gardé dans un coin de mon cerveau (https://bike-cafe.fr/2017/11/gravel-et-cols-mythiques-le-mont-ventoux/). Quelle surprise de passer de l'agitation que l'on trouve sur la route (vélo dans tous les sens, motos, voitures, camping cars...) au silence total une fois dans la face Sud. Juste le chant des oiseaux. Encore un beau moment de vélo.

Retour sur la route au chalet Reynard puis descente sur Sault par le bitume.

Encore une sortie inédite que je ne pensais pas possible.

Le lendemain départ du col d'Aulan et vtt sur un GR, ça passe partout sur le vélo mais il faut réduire la vitesse car on touche à la limite de la pratique gravel. Il faut s'appliquer sur le plan du pilotage et rester concentré à 100%...mais ça passe !

Conclusion sur mon gravel acier Caminade :

Il ne sera pas meilleur que mon vtt sur les vrais chemins tout terrain sur lesquels je roule habituellement.

Il ne sera pas meilleur que mon route sur le bitume.

Mais il permet d'envisager plein de nouveaux itinéraires.

Bref mon terrain de jeu est maintenant bien plus grand qu'avant.

Et le gravel est une nouvelle façon de se faire (beaucoup) plaisir.

 
Ma dernière sortie :

- le col du Parpaillon avec la montée côté Hautes-Alpes et un retour par l'Ubaye.

En prévision :

- les sorties sur plusieurs jours avec une remorque l'année prochaine.

Seul point négatif : 

- délai annoncé pour fin juin le vélo n'arrivera que fin août. 2 mois quand on attend impatiemment c'est très long. Après coup ça n'est pas si grave que ça."

>> Oui on le concède cela fait long mais depuis nous nous sommes améliorés sur les délais (nb actuellement 5 mois ur les cadres soudés acier et titane) et en parallèle nous avons créé le AllRoad Titane pour lequel le délai est de 8 -10 semaines.

 

  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier
  • velo gravel acier

Parution : 10/11/2018

Fil RSS