Un vélo Gravel, pourquoi faire ?

Un vélo Gravel, pourquoi faire ?

Vous avez déjà certainement entendu parlé de ce nouveau type de vélo qui commence à arriver en France, le « gravel bike » ou « vélo gravel » plus simplement. Chez Caminade nous observons ces vélos gravel depuis pas mal de temps et analysons leur pratique très répandue aux USA notamment. Nous avons été séduits par les sensations qu’apportent le Gravel, fluidité, relances, vitesse, grande autonomie de déplacement et nous croyons très fort à cette pratique pour la France. Aussi nous avons décidé de créer notre vélo gravel, que nous avons appelé tout simplement Gravel.

Mais avant de parler vélo et matériel il est d’abord nécessaire de poser les bases de cette nouvelle pratique. En effet nous entendons tout et n’importe quoi. Le vélo gravel ne se destine pas à un usage VTT, ce n’est pas un VTT et ça ne le sera jamais ! Prendre des sentiers VTT techniques avec un vélo gravel n’a aucun sens. Pour cela il existe des vélos tout terrain parfaitement adaptés avec des suspensions, alors pourquoi s’en priver ! De même même si le vélo gravel reprend la forme et position d’un vélo de route, ce n’en est pas un pour autant.

Le vélo gravel doit vous permettre au cours de la même sortie et avec le même plaisir de rouler sur :
1) des routes bitumées
2) des pistes larges non asphaltées type piste DFCI
3) de petites routes au revêtement abimé
4) des grands chemins en foret
5) des routes étroites irrégulièrement entretenues (les fameuses routes matérialisées sur les cartes IGN par un trait plein et un trait pointillé)

On voit très bien qu’avec un vélo de route classique vous pourrez emprunter uniquement les routes 1) et les 3) si votre vélo est confortable.
En VTT vous pouvez rouler sur toutes en espérant qu’elles vous conduisent à de beaux vrais sentiers sinon votre sortie sera bien ennuyeuse !

La promesse du vélo gravel est donc de vous autoriser à rouler sur tous ces types de routes avec aisance, rapidité, sans fatigue inutile et en ressentant du plaisir au pédalage en montée, sur le roulant et en descente.
Un nouvel univers de jeu s’ouvre ainsi à vous, limité seulement par votre imagination. Vous vous prendrez au jeu de tracer de nouveaux parcours, de relier deux cols ou deux routes asphaltées par une piste. Et il vous emmènera souvent en pleine nature loin du flot des voitures, c’est un des gros avantages du gravel !

 

Quelques exemples en images des routes que vous pouvez emprunter en vélo gravel :

1446241581.img_5472.jpg

1446241581.img_5471.jpg

1446241581.img_5468.jpg

1446241581.img_5460.jpg

1446241581.img_5463.jpg

 

https://www.strava.com/activities/301621858/embed/1f0c415ac995f6ba96e389e1dc6a5c42d872f197

https://www.strava.com/activities/303857323/embed/a5ff257e1e7266ec57f6ab01da0fc5a8d0729ca8

Dans de prochains articles nous aborderons la partie matériel à proprement parlé.

 

Pour aller plus loin découvrez notre vélo Gravel en vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=Xy-FG4rZiAQ

Fil RSS